PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le téléphone cellulaire... Ami ou ennemi des jeune?

Le téléphone portable : Ami ou ennemi des jeunes?

Depuis quelques années, la technologie a évolué très rapidement. En effet, que ce soit au niveau des ordinateurs ou des téléphones cellulaires, les technologies font maintenant parties de notre quotidien. Elles nous sont utiles tous les jours à l’école, mais aussi au travail, et c’est souvent sans s’en rendre compte que nous nous en servons.

Dans le cadre du cours «initiation aux technologies éducatives», je vous présenterai un essai qui portera sur un nouveau phénomène qui a fait son apparition depuis quelques années auprès des jeunes. Il s’agit de l’utilisation des téléphones cellulaires. En effet, le téléphone mobile a énormément gagné en popularité depuis la fin des années 90 pour aujourd’hui être un réel phénomène de société qui touche tout le monde… Dans cet essai, il sera question tout d’abord d’informations pertinentes en ce qui à trait aux téléphones portables. Les types de téléphone ainsi que leurs différentes fonctions seront mentionnées. De plus, des renseignements sur les raisons de sa popularité chez les jeunes seront traités. Par la suite, il sera question des avantages et des limites par rapport à son utilisation chez les jeunes. J’appuierai mes propos à l’aide de différents points de vue d’intervenants en milieu scolaire, de parents, d’enseignants et de jeunes. Finalement, je vous exposerai mon point de vue personnel par rapport à ce sujet. Les types de téléphones cellulaires et leurs différentes fonctions

Il existe une multitude de modèle de téléphone portable. Il y en a de toutes les formes, de toutes les couleurs, avec ou sans clavier, etc. Ils possèdent également de nombreuses fonctions. Ils permettent bien sûr de téléphoner, mais aussi d’envoyer des messages textes, communément appelé SMS qui signifie : «Small Message System.» Ils permettent également de prendre des photos et même faire de courtes vidéos pour la plupart. Il y a également des téléphones munis de clavier de genre «ordinateur» qui permet d’envoyer des messages très rapidement. De plus, un nouveau type de téléphone a fait son apparition depuis quelque temps. Il s’agit du téléphone intelligent. En plus de toutes les fonctionnalités du téléphone de base, ce dernier permet de naviguer sur Internet, d’avoir un agenda électronique et il est possible d’ajouter des applications. C’est le cas des très populaires «Blackberry» et du «Iphone».

Pourquoi est-t-il si populaire? Au tout début, les téléphones cellulaires étaient principalement utilisés par des adultes et dans certains milieux de travail. C’est toujours le cas aujourd’hui, cependant une nouvelle catégorie de personne a adopté ce gadget : les jeunes d’âges primaire et secondaire. Pour eux, leur téléphone cellulaire signifie beaucoup plus que téléphoner et qu’il n’y a pas de téléphone à proximité, il représente pour eux, un objet de statut social. Ils s’en servent pour affirmer leur personnalité. Ce n’est pas rare d’entendre des jeunes d’à peine 13 ans affirmer «qu’ils se sentent nu sans leur téléphone» ou « qu’ils ne savent pas comment ils pourraient vivre sans lui». D’autres, tant qu’à eux, sont honteux de leur cellulaire parce qu’il est démodé de quelques années. Il est question de ces propos puisque leur téléphone est pour eux un véritable prolongement de leur personnalité, c’est-à-dire qu’il s’agit de leur objet électronique personnel. Certains viennent même à dire qu’il s’agit d’un véritable journal intime. Bref, le téléphone cellulaire peut créer une très grande dépendance chez les jeunes.



Les limites de l’utilisation du téléphone mobile chez les jeunes Selon moi et le réseau de l’éducation des médias, le téléphone cellulaire peut entrainer une réelle dépendance auprès des jeunes utilisateurs. Étant donné qu’envoyer des messages textuels devient leur passe-temps numéro un, plusieurs deviennent rapidement obsédés par ce gadget. Ils ne peuvent pas s’en passer, et surtout pas en classe. En effet, rien de mieux que de parler virtuellement avec ses amis en plein cours de français. Tourner le volume à «silencieux» et le tour est joué. Les enseignants ne peuvent jamais s’en rendre compte vue que c’est très subtil comme technique. Selon moi, c’est complètement inacceptable. Les jeunes d’aujourd’hui sont beaucoup plus enclins au décrochage qu’autrefois en raison d’une multitude de facteurs sur le plan social, économique, etc. Je crois vraiment qu’ils n’ont pas besoin de plus de distraction. Cela nuit grandement aux apprentissages des jeunes. En plus de passer le temps toute la journée avec leur cellulaire, la plupart des jeunes passent un bon moment devant l’ordinateur à la maison. Ce n’est pas pour rien qu’il existe maintenant des contrôles parentaux afin de diminuer le nombre d’heure passé devant l’écran de l’ordinateur. Il n’existe pas encore de contrôle de ce type pour les téléphones cellulaires, et malheureusement, je crois bien que cette invention ne sera pas non plus pour demain. Les jeunes sont totalement obnubilés par leur téléphone et vue leur très jeune âge, ils ont souvent de la difficulté à faire la différence entre les moments adéquats pour utiliser le téléphone et pour les moments où il leur serait très avantageux de le ranger. Bien sûr, ils n’entrevoient pas les conséquences pour plus tard et ne sont pas en mesure de faire la part des choses, donc pour eux, utiliser un cellulaire en classe est totalement acceptable et ils ne voient pas les inconvénients que cela peut apporter. Par exemple, on les entend dire des trucs du genre : «mais qui ça dérange si j’envoie des messages durant les cours? Tant que ma sonnerie est fermée, personne s’en rend compte.» Et c’est totalement vrai. Bien caché en dessous de leur bureau, dans le fond de la classe, il est possible que pas même son voisin de pupitre s’en aperçoive, alors imaginez l’enseignante qui se trouve à l’avant complètement de la classe. Cependant, pour revenir à ce que je disais plus haut, ils n’ont pas conscience des conséquences nuisibles à leurs apprentissages. Discuter de la fin de semaine à venir durant le cours d’anglais peut prendre toute l’attention du jeune, ce qui fait en sorte que ce que l’enseignante explique entre par une oreille et sort complètement de l’autre. Alors, des difficultés peuvent faire leur apparition et cela peut trainer très longtemps. Selon moi et deux parents que j’ai rencontré, il est tout à fait possible de limiter les dégâts en interdisant le téléphone cellulaire à l’école. Des parents m’ont même fait part qu’ils pensaient sérieusement à enlever le cellulaire de leur enfant durant la semaine puisqu’ils affirmaient qu’ils passaient plus de temps devant des gadgets électroniques que dans leurs livres scolaires. Je ne suis pas contre cette idée. Elles affirmaient également que leurs enfants avaient tous les droits d’utiliser le téléphone résidentiel pour parler à leurs amis et qu’elles ne voyaient pas l’importance de leur laisser leurs cellulaires durant la semaine. De plus, la facture du mois serait beaucoup moins salée s’ils utilisaient seulement leur cellulaire la fin de semaine et durant les vacances. *Mères de Brandon et Samuel Verreault Voyons maintenant un autre inconvénient de l’utilisation des téléphones portables chez les jeunes. Selon un directeur d’une école secondaire du Saguenay, M. Jean Martin, les téléphones portables n’ont pas leur place dans les écoles. Il m’a fait part d’une anecdote qui est arrivé dans l’école où il était directeur l’année dernière. Un jeune garçon de secondaire 1 s’est fait prendre en photo lorsqu’il prenait sa douche après sa pratique de basket-ball. La photo avait été prise avec un cellulaire et elle s’est retrouvé très rapidement sur Internet. Le jeune en question a du changer d’école puisqu’il était victime d’intimidation. Donc, si le jeune qui a pris la photo n’avait pas eu son téléphone pour prendre une photo, rien de tout ça ne serait arrivé. Je trouve que ce genre d’incident est inacceptable, j’irais même à dire que c’est immorale. Mais, comme je le disais plus haut, les enfants de cet âge n’ont pas encore totalement conscience des répercussions de leurs actes et ils agissent souvent sans trop penser. Ce fût le cas pour cet incident qui a perturbé la vie d’un jeune garçon qui débutait son adolescence. *M.Jean Martin, directeur d’école Outre les dangers de difficultés académiques, le téléphone cellulaire chez les jeunes, selon certains experts, l’utilisation du téléphone cellulaire pourrait être très nocif pour la santé. Le gouvernement du Canada (Santé Canada) rassure la population par rapport à ses dangers potentiels, mais les recherches sont contradictoires. On ne connait pas actuellement les véritables effets que causent les ondes émises par les téléphones cellulaires. L’émission télévisée «Découverte» a présenté un épisode qui portait sur les dangers du téléphone cellulaire. On y présentait des recherches menées aux États-Unis. Parmi ces recherches, le professeur Henry Lai du laboratoire en bio électromagnétisme de l’Université de Washington à Seattle a montré : en irradiant des rats pendant deux heures à la moitié de la puissance admise pour un cellulaire, le code génétique de leur cerveau changeait, c’est-à-dire leur ADN. Selon lui, les radiations peuvent causer des mutations de cellules qui causent le cancer pour ensuite amener à la mort de ces cellules. Bref, pour le moment, rien n’est fondé, mais des études sont en cours afin de démystifier ces interrogations.

  • http://www.radio-canada.ca/tv/decouverte/20_cell/3a.html

Les avantages de l’utilisation du téléphone cellulaire chez les jeunes Malgré les nombreuses limites mentionnées ci-haut par rapport à l’utilisation du téléphone cellulaire chez les jeunes du primaire et du secondaire, il existe quand même des avantages. Premièrement, il est important de prendre conscience que nous vivons dans une société où les technologies sont grandissantes et sont de plus en plus populaires, surtout auprès de nos jeunes. Ils sont très habiles avec les gadgets électroniques. En effet, ce n’est pas long qu’ils comprennent comment fonctionne un téléphone cellulaire. Son usage est remis en question par plusieurs parents, mais j’ai également lu une anecdote d’un père qui lui n’était pas de cet avis. Cette anecdote est tirée du site Internet «Relief» dans un article qui se nomme «Les ados et les cellulaires transforment le paysage TIC». Voici l’extrait qui a attiré mon attention : «n père qui s’opposait à leur usage à l’école a changé son fusil d’épaule en constatant que son fils, n’ayant pas eu le temps de noter le devoir de mathématique au tableau, avait tiré son cellulaire de sa poche pour en prendre une photo.» * http://www.francoisguite.com/2008/09/lesados-et-le-cellulaire-transforment-le-paysage-tic/. Les cellulaires suscitent la créativité des jeunes. Voici un schéma que j’ai trouvé sur le site Internet «francoisguite.com» qui donne les proportions sur l’utilisation du cellulaire chez les adolescents par rapport à : - Avoir un cellulaire améliore la qualité de vie - Communiquer à l’aide d’un cellulaire améliore les relations entre amis - Avoir un cellulaire est la clé d’une bonne vie sociale - Le cellulaire influence mon éducation de manière positive

  • http://www.francoisguite.com/2008/09/les-ados-et-le-cellulaire-transforment-le-paysage-tic/

De plus, eSchool News, un site internet américain sur les technologies, rapportent qu’au New Hampshire, 25 écoles autorisent l’utilisation du cellulaire en classe aux élèves. Les parents peuvent également l’utiliser et travailler de pair avec leurs enfants afin de s’informer sur les différents devoirs et les contenus scolaires. Ils affirment que la technologie fait partie intégrante de la vie des jeunes. Ils sont intéressés par tout ce qui porte sur l’électronique. Alors, en attendant que les ordinateurs portables deviennent un outil d’apprentissage dans les écoles et que chaque élève en ait une en sa possession, pourquoi ne pas utiliser les outils qu’ils possèdent déjà, comme le téléphone cellulaire. Par la suite, un auteur qui se nomme Edgar Morin nous fait part que le téléphone portable peut être un objet d’éducation. En effet, il affirme que les enseignants devront passer outre leur peur de se faire filmer et de se retrouver sur Youtube, ou bien de se faire déranger par une sonnerie de téléphone en plein leçon. Au lieu de ça, ils devront en profiter pour enseigner aux jeunes les bonnes façons d’utiliser un téléphone cellulaire. «Éduquer les jeunes à son usage responsable» *http://www.francoisguite.com/2008/02/les-cellulaires-pour-apprendre/

Pour terminer, il est clair que je suis en désaccord avec l’utilisation du cellulaire dans les écoles. Cependant, je suis tout à fait consciente qu’il existe des raisons pour lesquelles certains sont d’accord avec son utilisation. Le principe de faire du téléphone cellulaire un sujet d’apprentissage ne me laisse pas indifférente. Je suis également consciente que j’aurai à faire avec des jeunes qui seront élevés au beau milieu de la technologie et que je devrai faire en sorte de les intéresser.

j'ai fait tous les efforts nécessaires pour écrire sans faute. Ann-Sophie

etu50

Auteur: etu50

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (8)

etu41 etu41 ·  18 octobre 2010, 2:36:05 PM

Bonjour, je fais partie des personnes qui disent se sentir "nu" sans leur téléphone cellulaire alors je penche vers l'intégration des téléphones cellulaires dans les écoles. Je comprends bien que les jeunes n'ont pas conscience des conséquences de leurs actes et sont même méchants envers d'autres élèves. Dans votre exemple du garçon qui s'est fait photographier par un cellulaire, vous affirmez que c'est désastreux. Je suis totalement en accord, mais est-ce que le problème vient vraiment de la présence des cellulaires ? Vous ne croyez pas que même si les cellulaires sont interdits, les élèves qui ont une idée derrière la tête trouveront bien un moyen pour arriver à leur fin ? Ils auraient pu utiliser un appareil photo miniature qui se vend à un prix ridicule de nos jours, leur iPod touch ( le nouveau peut prendre des vidéos), etc. Donc, à mon avis, même si nous interdisons les cellulaires dans les écoles primaires et secondaires, cela n'empêchera malheureusement pas la reproduction de telles situations...

Marie-Pierre Marie-Pierre ·  19 octobre 2010, 8:50:36 AM

Je suis daccord avec etu41 ! Mais, il reste que dans la classe ce n'est pas l'endroit pour utiliser un téléphone cellulaire d'une facon qui n'a aucun lien avec ce que l'enseignant(e) est entrain de parler à l'avant. C'est une source de distraction importante.

Ana Balabingbong Ana Balabingbong ·  11 janvier 2013, 10:07:25 AM

Je suis d'accord qu'il y a des désavantages claires des telephones portables. C'est facile á se perdre dans ce monde virtuel et devenir dépendant de la technologie. Si les portables peuvent être bénéfiques pour la vie sociale, l'inverse est possible aussi. Par exemple, avoir un iPhone peut aider les relations avec tes amis, mais c'est au niveau superficiel. Ça ne peut pas durer; les vraies amitiés ne sont pas basées sur des choses matérielles. Cependant, les portables peuvent détruire la vie sociale: je connais des gens qui sont sur leurs portables tout le temps, même quand ils doivent socialiser.
Et il y a des autres désavantages importants. Par exemple, les radiations des technologies font mal au santé. Aussi, la technologie peut devenir tellement additive qu'elle peut provoquer l'insomnie, le manque d'attention, des maux de têtes... Je suis étonnée que l'auteur de cet article n'a pas mentionné ces choses.
Sans doute, la technologie est très bénéfique aussi. Elle est vite, informative et promet de la sécurité (mais pas tout le temps - une exception est celle des prédateurs virtuels). Je pense que, avec une certaine maitrise de soi, on est possible de bénéficier de la technologie. Mais les jeunes, le plus souvent, ne savent pas pourquoi ou comment ils peuvent se contrôler. Dans ce cas, le privilège de la technologie doit être méritée. Les jeunes doivent prouver la responsabilité avant d'acquérir les portables et des autres choses électroniques.

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  16 janvier 2013, 3:32:21 PM

L'étudiant qui a écrit ce billet a terminé son cours... Merci d'avoir jugé sont billet digne d'une réponse ou d'un commentaire.

Chris Topher Chris Topher ·  23 janvier 2013, 11:07:31 AM

Bonjour, Ann-Sophie, j'ai trouvé l'extrait sur les téléphones cellulaires intéressant, mais je ne suis pas tous d'accord avec toi. Je suis un élève en lycée aux Etats Unis, et je crois que l'intégration des smartphones est une addition qui est nécessaire pour être à la pointe de la technologie. Dans l'école toutes les classes ont des tableaux interactifs pour présenter des présentations sur des ordinateurs. L'intégration du smartphone dans l'école est quelque chose qui a été intégré dans des différents écoles dans l'Etats Unis. Les téléphones cellulaires, comme les iPhones peuvent faire des chose plus vite est qui sont beaucoup plus facile, au lieu d'utiliser un ordinateur. Les ordinateurs portables sont plus grands, donc c'est plus difficile pour le sortir et le démarrer facilement et vite. Au lieu de faire ça, les smartphones peuvent faire tout ce que les ordinateurs font, donc c'est plus facile d'accéder au téléphone, donc c'est plus facile d'accéder à l'information.
Les téléphones cellulaires ont une place très importante dans les écoles. Au contraire, si les enfants n'utilisent pas leur smartphone pour étudier, ou pour rechercher quelque chose, ils sont en train de jouer à Angry Birds, c'est leur faute. Ils échouent à leurs examens, mais si leur utilisation du téléphone distrait d'autres gens dans la classe, donc quelque chose doit se passer. Dans nos lycée presque tout le monde utilise des smartphones pour fait des recherche, il n'y avait pas d'événements ou il y avait des conséquences avec l'utilisation du téléphones cellulaires, par exemple un situation ou un professeur à été enregistré par un étudiant.

carmen carmen ·  23 janvier 2013, 11:07:50 AM

La technologie, amis ou ennemis ?

“Le téléphone cellulaire… Ami ou ennemi des jeunes?” est un article qui critiquent l’utilisation des téléphones portables. L’auteur, Ann-Sophie,  est clairement en désaccord avec l’utilisation cellulaire dans les écolés.

Ann-Sophie remet en question l’idée selon laquelle les téléphones portables sont utilisés. Les enfants n’auraient pas de risque d’être distrait par la technologie en cours. Egalement, les professeurs autant que les étudiants seraient plus exposés au risque de voir publier des images personnelles sur des réseaux soucieux. L’auteur utilise l’exemple d’un cas particulier ou un garçon avait été pris en photo lorsqu’il prenait sa douche. L’image a été publiée et le garçon est allé aussi loin que de quitté l’école a cause de l’incident. L’auteur remet en cause l’idée que si les téléphones avaient était interdît à l’école, rien de ca ne se serais passé.

Personnellement, je ne suis pas d’accord avec l’argument d ‘Ann-Sophie. Quoi que je sois de son avis lorsque elle dit que la technologie peut être une distraction et ralentir l’apprentissage et la compréhension de l’individu qui l’utilise. Je suis plutôt de l ‘avis que chacun doit faire face à ses responsabilités pour leurs actions et il y a des chose qui se font et d’autre qui ne se font pas. A mon avis, c’est la responsabilité des parents et des instructeurs de différencier les usages du téléphone portable appropriés et non appropriés.

En conclusion, je trouve que ca ne serais pas juste de mettre en place une règle générale pour un problème si spécifique. En d’autres mots, je suis pour l ‘usage appropriée, des téléphones a l ‘école.

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  23 janvier 2013, 11:39:57 AM

Bonjour Carmen et Christopher,

Merci pour vos commentaires nuancés et réfléchis. Malheureusement, l'étudiante qui a écrit ce billet il y a deux ans a terminé le cours. Si elle a persévéré, elle est actuellement en stage dans une classe primaire et elle obtiendra bientôt son diplôme universitaire. Il y a donc peu de chance qu'elle réponde à vos commentaires. peut-être a-t-elle changée d'opinion depuis. Sinon, peut-être que vos commentaires l'y amèneront.

PAt :-)

arnold schwartz nigger arnold schwartz nigger ·  23 avril 2014, 9:04:03 AM

cet article ma vraiment touché le coeur cetait tres emouvant cela met en perspectives tout les causes et les conséquence du telephone cellulaire chez les jeunes merci,jai prit tout cet information pour mon travail en francais

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe